Lorsque j’ai décidé de quitter mon CDI il y a deux ans je ne m’attendais pas à ça.
Après avoir fais la fête et profiter pour prendre des vacances.
J’ai pris le temps de faire tout ce que je n’avais pas pu faire jusqu’à maintenant.
Après avoir réalisé que ça y est j’avais eu le courage de partir.
Pas par caprice.
Encore moins pour un meilleur poste.
Pas non plus pour prendre des vacances ou juste parce que j’avais la flemme d’aller bosser.

Pour moi Annaelle

Parce que je devais me sauver de cette vie qui avait pris le dessus sur moi même.
Me sauver de cette routine qui était en train de diriger ma vie sans même que je lui demande quoi que ce soit.
Parce que je commençais à sombrer dans la déprime petit à petit.
Matin après matin.
Chaque minute de plus passée dans le métro et le RER me donnait la gerbe.
Rien que le bruit du réveil qui sonnait chaque jour à 6h éreintait mon corps tout entier.
Comme un soldat qu’on obligeait à aller au front mais sans lui donner les armes nécessaires pour se battre.
Littéralement, je me sentais démunie.

Et finalement tout s’arrête du jour au lendemain.

Plus de réveil, plus d’obligation, plus d’organisation.
On pourrait croire alors que c’est beaucoup plus simple.
Je pouvais enfin faire comme bon me semblait.

Lorsque l’on se lance en indépendant tu chamboules ton rythme de vie.
Avant c’était simple.
Se lever.
Se brosser les dents.
Prendre une douche. S’habiller.
Et se rendre au travail.
Revenir du boulot et refaire les choses en sens inverse.
Jusqu’à l’heure du coucher.
Et cela 5 jours / 7.
215 jours par an.

Mais finalement quand on arrête tout on est censé faire quoi ?

Comme tu veux !
C’est ce qu’on pourrait croire puisqu’on est enfin libre de sortir du lit ou pas.
De rester en pyjama ou pas.

Et finalement on finit par être perdu.
Je comprends mieux les règles maintenant.
C’est tellement important surtout quand on a pris des années à instaurer une vraie routine de salarié. 
Etre entrepreneur c’est un peu la même chose finalement.
Waouh pour une nouvelle !
Oui c’est surement la seule fois où je vais faire ce genre de comparaison.
Pour une fois qu’on peut s’en servir de ce passé de salarié : yalaa !

Si tu veux durer dans l’entreprenariat tu dois t’instaurer une routine pour ne pas sombrer dans l’anarchie.
Mais surtout pour donner du sens à cette nouvelle vie de lâcher prise et de liberté illimitée.
Si tu souhaites atteindre tes objectifs tu dois adopter une routine matinale qui te permettra d’attaquer la journée positivement.
Transformer les matins difficiles en matins enthousiastes et excitant.
Oui c’est possible et bien plus facile que tu ne le penses.

Une miracle morning mais en mieux !

Une routine adaptée à tes besoins et à ta personne.
Un rituel matinal q va t’aider à bien démarrer la journée et à être productif.
Une routine qui va te permettre de tenir sur du long terme parce que mine de rien tu te lances dans une vraie course de fond.
Alors si tu ne veux pas abandonner au bout du deuxième tour de stade organises toi.

Pour ma part ma routine débute la veille :
– j’organise mon planning du lendemain
Le lendemain :
– réveil tous les matins à 7h30
– je me brosse les dents
– petit temps pour lire et/ou écrire pendant 10 min
– je relis mes phrases inspirantes
– je fais un peu de sport même  15 à 30 min en fonction de mon envie
– il m’arrive de me relaxer en faisant un peu de méditation certains jours
– et je mange le premier repas de ma journée
– pour finir par une bonne douche
Je réserve le reste de ma matinée aux taches les plus importantes de mon agenda.

Ces simples rituels répétés jour après jours sont devenus de réelles habitudes.

A toi de trouver ce qui te correspond le mieux.

Tu ne dois pas chercher à tout reproduire ou à te calquer sur la routine de quelqu’un.
Tu risques de t’épuiser.
Au contraire essaies et recommences jusqu’à trouver ton propre rythme.
Mais tu dois être indulgent avec toi même.
Commences petit à petit par avancer l’heure du réveil.

Ce temps précieux te permettra de te retrouver avec toi même avant d’être emporté par l’effervescences de la journée.
Les plus grands entrepreneurs a succès adoptent cette attitude positive et impulse ainsi de la créativité dans leur entreprise.
Des gestes simples mais essentiels.
Devenir entrepreneur demande d’adopter l’attitude d’un entrepreneur.
Il n’y a pas de secret.
Simplement des habitudes positives.
C’est comme ça qu’ils ont réussi.

Alors pourquoi pas toi ?

A demain, pour la suite.