Non les gars je n’ai pas abandonné !

Vous avez été nombreux à me demander si j’avais tout arrêter ?
Si je n’écrivais plus sur le blog ?
Ou comment c’était passé ce fameux voyage en Inde ? Mais oui rappelles toi je te disais dans cet article que je partais pour 3 semaines découvrir l’Inde du nord au sud…

Cela fait deux semaines que je ne vous ai pas écrit et j’en suis désolée.

Quelque par ça me touche.
Même profondément.
De voir que finalement même si vous êtes une minorité.
Vous me suivez.
Et mes écrits vous manquent.

Donc je suis toujours en vie !

Rassurez vous.

Même si j’ai cru fortement que j’allais y laisser ma peau dans ce long voyage en Inde.

Il m’a fallu une semaine pour m’en remettre mais tout est rentré dans l’ordre désormais.

Quand je vous ai quitté la dernière fois on était fin janvier et je quittais le Nord de l’Inde pour le Sud.Ce fameux Sud dont tout le monde parle.

J’y suis restée 10 jours également…

10 jours de tourista (je vais t’épargner les détails sordides).

10 jours ou j’ai à peine mangé et qui a un peu gâché mon voyage.

Mais je n’ai pas voulu me laisser abattre.
Et restée couchée à l’hôtel à ne rien faire en attendant de reprendre l’avion.

Dans ces moments là tu te rends compte que souvent tu ne peux pas contrôler ton corps.

Mais tu ne soupçonnes pas ses capacités à tenir le coup malgré la fatigue et le manque de nourriture.

Tu prends conscience que ta tête est aussi importante que tes deux bras ou ton estomac.

J’adore voyager.

Découvrir, manger, gouter à des choses différentes, faire de nouvelles expériences.

Mais souvent mon corps me rappelle à l’ordre.

Il me rappelle que ce que je veux dans ma tête se trouve en dehors de ses capacités.

Et dans ces moments là il faut savoir l’écouter.

Savoir être attentif à ses besoins et à ses cris d’alerte.
Dans ces moments là il faut essayer de trouver le juste équilibre.

Entre la tête et le corps.

Entre la raison et le coeur presque.

Ecouter son corps est nécessaire.

Mais tu ne dois pas oublier que ta volonté peut te permettre d’aller au delà de tes limites.

De te dépasser et d’aller en dehors de ta zone de confort.

Et à partir de ce moment là tu te rends compte que tu possèdes des capacités insoupçonnées.

Croyez en vous les gens.
Croyez en vous parce que personne ne le fera à votre place.

Lorsque tu tombes de fatigue.

Parce que tu travailles jour et nuit depuis des mois.

Que tu es prêt à abandonner ton idée, ton projet.
Et que tu n’as plus envie parce que tu n’as obtenu aucun des résultats que tu attendais.

Si tu finis par penser que finalement peut être que l’entreprenariat ce n’est pas pour toi.
Peut être que c’est en dehors de tes capacités.

Lorsque tu sens que tu arrives à bout physiquement.

Tu te trompes.
Tu n’es pas au bout de tes limites.
Mais tu es simplement proche de sortir de ta zone de confort.
Et ton corps te dit de ne pas en sortir parce qu’il est bien là où il est.
Dans son coton douillet.

Mais en réalité tout est dans ta tête.

Tu dois faire appel à ta raison.

Et particulièrement à celle qui t’a poussé à te lancer.

A changer de voie.

A vouloir changer de vie.

Et tu verras ton corps finira par suivre la même direction.
La bonne direction.

Donc n’abandonnes pas.

Avant d’avoir tout essayé.

A bientôt.

PS : Si tu attends avec impatience mes impressions sur mon voyage en Inde, je te dis tout dans le prochain mail alors abonnes toi à ma newsletter si ce n’est pas déjà fait.


Abonnes toi et reçois un email pour changer de vie et devenir libre