Lorsque l’on se lance dans la création d’une entreprise, le monstre de l’angoisse fait souvent son apparition. En effet la montagne de tâches à accomplir semble insurmontable. Et l’on peut se sentir vite dépassée par tout ce qu’il y a à gérer. Pour t’aider à y voir plus clair, je t’explique les trois étapes indispensables afin de pouvoir lancer ton business.

“Mais entreprendre c’est trop compliqué !” … Parmi le panel de phrases que j’entends tous les jours, j’avoue celle-ci on peut lui décerner la Palme d’Or ! Et tout entrepreneur te le confirmera c’est vrai ! Rien n’est exagéré ou inventé. Se lancer dans l’entreprenariat demande beaucoup de courage, de patience et de persévérance. Par parce que cela est plus compliqué (Quoi que !) mais surtout parce que personne ne nous a préparé à devenir des entrepreneurs.

On nous apprend depuis tout petit à compter et lire … Et pourtant combien d’entre vous seraient capables de me diviser 4578 par 12 de tête ? (Ne fais pas semblant !)

Alors imagines, devoir te lancer dans l’entreprenariat à 20, 30 ou 50 ans sans aucune notion à ce sujet. Parce que non l’entreprenariat ne se résume pas à avoir une idée et un peu de sous de côté.

L’entreprenariat demande de devoir jongler entre les différentes casquettes d’expert dans son domaine, de comptable, de responsable communication, et de client. Au minimum.

Cela peut paraitre compliqué au premier abord. Mais ce n’est pas impossible. Pour cela tu dois trouver une organisation imparable ou faire appel à des compétences extérieures pour ne pas te sentir débordé.

Pour t’éclaircir les idées, savoir où tu mets les pieds et surtout t’encourager à garder cette motivation qui te pousse à entreprendre, j’ai établis de façon simple les trois étapes indispensables pour lancer ton business.

1. Définir une idée cohérente avec les besoins du marché

Si aujourd’hui tu as cette envie d’entreprendre c’est certainement parce que tu veux changer les choses. A ton échelle, tu souhaites contribuer à améliorer non seulement ta vie mais surtout celles des autres. Partager des découvertes que tu as faites et des conseils. Dans tous les cas peu importe le domaine dans lequel tu te lances, qu’il soit révolutionnaire ou non, tout est partit d’une passion que tu as. Et cette passion doit se transformer en business. Et ce n’est pas un terme négatif ! Réaliser un rêve ou une passion ce n’est pas suffisant. Il faut que cela te rapporte de l’argent aussi ( parce que l’on ne vit pas dans le monde des bisounours). Donc cette idée tu dois la vendre.

En d’autres termes, elle doit plaire au plus grand nombre, susciter la curiosité des gens. Elle doit répondre à leurs besoins. Les gens choisiront d’acheter ton produit par pour te faire plaisir (quelques membre de ta famille au début sans doute); mais surtout parce qu’ils auront besoin de CE produit en particulier pour améliorer leur bien-être, leur santé, leur environnement, leur vie tout simplement. Et si tu veux pouvoir durer dans le temps tu dois leur apporter une valeur différente et nécessaire.

Une idée = un besoin

définir une idée cohérente pour lancer son business-maianaa

Le plus important n’est pas de trouver l’idée du siècle. Une idée révolutionnaire à laquelle personne n’y avait jamais pensé avant. Si c’est le cas alors chapeau ! Mais même sans idée extraordinaire tu peux révolutionner les choses.

Le plus important et difficile c’est de trouver une idée pour laquelle les gens pourront dépenser sans compter simplement parce que ton produit comble un de leur besoin.

A partir de là tu pourras alors définir les moyens financiers dont tu auras besoin pour te lancer et monter ainsi ton business plan. Il s’agit d’un document incontournable si tu veux pouvoir chiffrer ton projet, au niveau des dépenses et des recettes. Et pouvoir ainsi par la suite solliciter les aides dont tu as besoin. Mais surtout établir une stratégie pour communiquer sur ton produit. Cela on le verra un peu plus loin …

Peu importe que tu aies une ou dix idées. Si tu hésites ou que tu doutes, demandes toi … Comment tu peux aider les gens ? Comment tu peux améliorer les choses ? Et surtout quelle est ta plus grande motivation dans la vie ?

L’objectif est de pouvoir concilier tes besoins personnels, ton ambition, tes compétences avec les besoins du monde qui t’entoure.

2. Comment financer ton projet ?

Vous êtes nombreux à ne pas vouloir vous lancer car vous pensez ne pas être assez solide et stable financièrement pour investir dans votre projet. Et contrairement aux idées reçues il n’est pas forcément nécessaire de passer par une banque pour cela.

Il existe aujourd’hui une multitude de subventions et aides qui peuvent t’aider à développer ton projet ou du moins à bâtir les premières fondations de ton entreprise. Tu pourras les retrouver pour la plupart sur le site entreprise-reunion.re.

quel financement à la Réunion - maianaa

Mais je tenais tout de même à résumer les principaux financements possibles pour la création d’une entreprise à la Réunion :

  • La BGE (Boutique de gestion) peut t’aider dans la création de ton business plan (gratuit) et te propose également deux types de subventions : le TAJ (Tremplin Activité Jeunes) réservé aux jeunes de 18 à 30 ans révolus et le PIJ ( Projet Initiative Jeunes ).
  • L’ADIE peut t’accorder un prêt d’honneur allant jusqu’à 12 000 euros pour créer ton entreprise ou un besoin particulier comme l’achat d’une voiture par exemple.
  • La Région Réunion : le Cap Création te permet de solliciter un prêt à taux zéro de 8000 euros que tu peux coupler avec un micro-crédit ou un prêt bancaire
  • Initiative Réunion : tu peux solliciter un prêt jusqu’à 25 000 euros. La moitié de ce prêt devra être pris en charge par une banque.
  • Créasol : tu as la possibilité d’obtenir un micro-crédit à 5% d’un montant de 12 000 euros maximum que tu devras rembourser sur 5 ans. Et cela même pour les porteurs de projet dont l’entreprise existe depuis 5 ans.
  • IRUN by BFC te permet de solliciter un prêt au taux exceptionnel de 1,25 %.
  • Pour les porteurs de projets engagés dans une cause environnementale et sociétale, France Active et le CRESS peuvent vous accompagner dans le montage de votre projet et la recherche de financement.
  • Si tu es demandeur d’emploi, n’hésites pas en premier lieu à solliciter le Pôle Emploi. Grâce à l’ARCE tu peux demander à percevoir 45% du montant de tes droits ARE (anciens droits assedics) restant dus, à la date du début d’activité.
  • l’ADEN est un prêt de 8000 euros sans intérêt octroyé par le Département de La Réunion.
  • L’association PRODIJ œuvre pour l’engagement et l’initiative des jeunes et accorde quelques bourses suite à un passage devant jury.

Evidemment ces aides sont soumises à certains critères d’éligibilité qu’il faudra valider afin de pouvoir en bénéficier.

Et il en existe plein d’autres qui peuvent t’être accordées par les collectivités, les mairies, les incubateurs. Il ne faut pas hésiter à frapper à toutes les portes.

Il existe également les plateformes de participation collaborative comme POC POC qui te permet de solliciter le public afin qu’il t’apporte une aide financière selon leurs moyens. Sans obligation.

3. Comment se faire connaître ?

Pas de vente sans communication ! Les deux vont de pairs. Lorsque tu crées une entreprise il est inévitable de devoir parler de ton produit. Si tu veux vendre il faut que l’on sache ce que tu proposes. Et pour cela il n’y a pas mieux que les réseaux sociaux. Tout simplement parce que tout le monde les utilise. Il faut savoir que nous sommes actuellement 500 000 réunionnais à être connectés à Facebook. C’est énorme.

A l’époque les entreprises devaient dépenser des milliers d’euros dans une campagne publicité télé, radio ou même pour les affichages en 4×3. Aujourd’hui, nous avons la chance de pouvoir avoir accès grâce à nos téléphones à des milliers de produit. Tu dois forcément suivre des gens que tu ne connais absolument pas simplement parce que leurs photos te plaisent, leur caractère, leur style, etc. Les influenceurs comme on les appelles sont des gens comme toi et moi qui ont su créer une communauté qui les suit au quotidien et sont aujourd’hui de vraies publicité ambulantes.

Grâce à internet tu as ainsi la possibilité de faire parler de toi, de ton produit et de ton entreprise sans dépenser des sommes astronomiques. Simplement en créant une page Facebook, un compte Instagram ou un blog (je t’avais donné mes 5 conseils pour en créer un dans cet article).

Comment se faire connaitre grâce aux réseaux sociaux-maianaa

Mais attention si tu veux pouvoir créer une communauté autour de toi, il y a certaines règles à respecter :

  • Tu dois savoir qui est ta cible. En d’autres termes à qui s’adresse ton produit. La première erreur que tu vas faire c’est de vouloir vendre ton produit à tout le monde. Or tu dois justement t’adresser à des gens qui ont un besoin spécifique. Et ces gens tu dois les connaitre par coeur. Savoir qui ils sont, leurs habitudes, leurs centres d’intérêt, ce qu’ils font dans la vie ….pour savoir comment les toucher, comment tu dois t’adresser à eux.
  • Quel est ton objectif ? vendre un produit, créer une communauté, ou attirer les gens vers ton site internet. En fonction de l’objectif que tu auras défini ta stratégie sera différente.
  • Ce qui est important sur les réseaux sociaux c’est la régularité. Tu dois publier régulièrement du contenu pour être référencé et créer de l’interaction. Mais attention ce n’est pas pour cela que tu dois publier n’importe quoi. Tu dois créer du contenu différent afin de rester attractif. Tes abonnés ont besoin d’être divertis constamment. Et pour cela tu dois leur proposer du contenu varié tant dans la forme que dans le fond. Et surtout de qualité.
  • Enfin tu dois choisir la bonne plateforme sur laquelle publier. Chaque réseau social est différent et s’adresse à un public différent. A toi d’analyser quel est le réseau social le plus adapté en fonction de ton business. Et n’hésites pas à multiplier ta présence sur plusieurs réseaux sociaux à la fois.

L’essentiel est d’être cohérent et régulier. Et surtout de montrer qui tu es. Les gens n’achètent pas un produit simplement pour ses bienfaits mais aussi parce qu’ils partagent des points communs avec le “vendeur/créateur”. Ce n’est pas très facile de parler de soi et de s’afficher publiquement souvent par pudeur ou par manque de confiance en soi. Mais il faut savoir que les gens ne veulent pas simplement acheter un produit, ils achètent une marque, des valeurs, une émotion. Et ils ont besoin de ressentir tout cela à travers ta communication. Alors montres leur qui tu es. Deviens ta propre marque ! Tu dois incarner ce que tu vends et montrer au Monde que derrière ton produit il y a une personne avec ses rêves et son ambition.

Si tu veux lancer ton business tu ne peux pas faire abstraction de ces trois étapes indispensables. Bien sûr le travail est fastidieux. Une fois que tu auras défini ton idée et le produit que tu vas vendre, l’obtention d’un financement est souvent long. C’est pour cela que je te conseille de te lancer sur les réseaux sociaux dès que possible. C’est gratuit et en plus cela peut te permettre de tester les réactions de tes abonnés. Le plus difficile c’est de se lancer …

Et si tu as besoin de conseils ou d’un coup de pouce, n’hésites pas. Dis le moi en commentaire ou contactes moi. Je peux sans doute t’aider à avancer dans ton projet.


Abonnes toi et reçois un email pour changer de vie et devenir libre.